Mannequins

Mes mannequins jettent le doute sur le paysage. Grâce à eux, les arbres sont un peu (. .. ) en papier, les rochers en carton, le ciel n’est en partie qu’une toile de fond. Quant aux mannequins, étant eux-mêmes déjà des images, leur photo est une image d’image, ce qui a pour effet de doubler leur pouvoir dissolvant. Il en résulte une impression vraie. C’est absolument la réalité sapée à sa base par l’image.

 La goutte d’or. .Roman de Michel Tournier.

 

 


Béatrice Tatareau, photographe, Bordeaux

Copyright © ADAGP, Paris, 2015
http://beatricetatareau.com/